Accompagnement des victimes du pervers narcissique

 

Comment repérer les pervers narcissiques ?

Le pervers narcissique est particulièrement difficile à repérer, «il paraît normal». Le plus souvent, ce n’est qu'après plusieurs mois, voire plusieurs années que l’individu se rend compte qu’il est la victime de ces «destructeurs psychiques».

Quelques éléments permettent de se forger une première idée ; tout d’abord, le pervers narcissique va être dans une séduction importante, véritable miroir aux alouettes. Il se montre particulièrement intéressé par l’autre. L’autre a l’impression de revêtir une importance toute particulière, d’être au centre de l’attention. Que l’on ne s’y trompe pas, le pervers narcissique n’a aucune compassion, ni empathie: autrui est utilisé pour le satisfaire à terme. Avant cela, l’emprise, ou l’ascendant psychique doit s’installer. La domination de l’autre et son pendant, la soumission d’autrui, voient le jour.

Les dégâts sur la victime apparaissent progressivement et sont parfois colossaux. Au-delà du fait que cette dernière ne pense plus par elle-même, elle développe perte de confiance, culpabilité, anxiété, troubles du sommeil, etc.
 

Comment s'effectue la prise en charge psychologique de la victime du pervers narcissique ?

Une prise en charge psychologique est souvent indispensable pour se «reconstruire» après une telle entreprise de destruction psychique. La verbalisation des affects, la reprise de confiance et en particulier le travail de réinvestissement du « MOI », de sa propre pensée sont les éléments importants de la thérapie.   


Comment commencer le traitement ?

Pour commencer la thérapie, prenez rendez-vous au 01.83.64.41.48 du lundi au samedi, de 8h à 20h. Lors du premier rendez-vous, le psychologue du cabinet vous indiquera les principales étapes de la thérapie et vous conseillera sur sa mise en place.