Prise en charge psychologique de la dyslexie

La dyslexie se définit comme un trouble des apprentissages. Plus précisément, la lecture représente un véritable obstacle pour le dyslexique, qu'il faut accompagner. On estime que 10 % des enfants sont aujourd'hui atteints de dyslexie. Les enseignants sont en général les premiers à repérer une difficulté lors de l'apprentissage de la lecture : panique, inversions, confusions, omissions, ajouts, substitions sont autants d'élements qui interrogent le maître sans pour autant qu'il puisse mettre un nom sur la difficulté.

La dyslexie touche bien d'autres pans que la simple lecture. L'enfant se sent parfois "inférieur", "idiot", ou "nul". Cela est paradoxal lorsque l'on sait que les enfants dyslexiques sont en général plus intelligents que la moyenne. L'enfant éprouve pourtant une faible considération pour ses compétences intellectuelles, malgré tous les efforts de réassurance de l'entourage. Et celle-ci peut laisser des "traces" psychologiques à l'âge adulte.

Le premier réflexe des parents est d'aller consulter un orthophoniste qui pose rapidement le diagnostic et propose une réeducation qui s'avère indispensable pour l'enfant dyslexique mais insuffisante. En effet, la dyslexie est un trouble complexe et multifacette, une seule prise en charge est illusoire pour venir en aide à un enfant confronté à ce type de difficulté. Une prise en charge globale précoce est en effet indispensable pour un épanouissement scolaire et personnel de l'enfant et de l'adulte en devenir. Celle-ci implique le médecin traitant, l'othophoniste, le psychologue et l'école lorsque cela est possible.

La prise en charge psychologique consiste à travailler sur différents axes :


Comment commencer le traitement ?

Pour commencer la thérapie, prenez rendez-vous au 01.83.64.41.48 du lundi au samedi, de 8h à 20h. Lors du premier rendez-vous, le psychologue du cabinet vous indiquera les principales étapes de la thérapie et vous conseillera sur sa mise en place.