Traitement de la dépendance à la nourriture

Nous vivons dans une société de surabondance. La nourriture est sur-representée et est présente partout, en permanence. Par ailleurs, tout nous inciter à manger : la publicité, la vie sociale et professionnelle, nos besoins vitaux, l'ennui, un coup dur, une tristesse etc.

Certaines personnes sont parfaitement conscientes de leur trouble. On peut citer les anorexiques et les boulimiques notamment. Mais lorsque le trouble est moins "visible", la difficulté est plus grande pour l'individu d'identifier clairement cela comme un problème. Ceci étant, certains symptômes doivent alerter le patient.

Quels sont les symptômes de la dépendance à la nourriture ?

Les sujets atteints de cette addiction ressentent un manque profond, une envie impérieuse de se remplir. Tout comme la personne atteinte de dépendance au tabac. Le fait de manger induit un soulagement immédiat, une diminution de la tension induite par le manque. Très vite, s'installent une culpabilité, une honte, une dépreciation de soi. Les rythmes de prise alimentaire sont en général fortement alterés. Des rituels peuvent s'installer : "crise" à heure fixe, vomissement, régime draconien notamment.

Quel traitement psychologique de la dépendance alimentaire ?

Des solutions existent et ont fait leur preuves. Les thérapies comportementales et cognitives, couplées à un bon suivi par un médecin nutrionniste donnent d'excellents résultats. La difficulté n'est donc pas le soin mais la régularité du patient. Il ne s'agit pas de parler de volonté mais le patient doit avoir une profonde envie de sortir de sa dépendance - paradoxalement accepter l'idée d'abondonner sa dépendance. Le suivi doit être régulier et rigoureux. En effet, il n'est pas rare de voir des dépendants à la nourriture avoir consulté un nombre conséquent de psychologues, psychiatres, nutrionnistes et d'avoir essayé des méthodes miraculeuses en tous genres. Un point commun à toutes ces "prises en charge": leur durée. Le dépendant perd rapidement patience et/ou se rend compte que, finalement, il n'est pas prêt à renoncer à certaines de ses habitudes.


Comment commencer le traitement ?

Pour commencer la thérapie, prenez rendez-vous au 01.83.64.41.48 du lundi au samedi, de 8h à 20h. Lors du premier rendez-vous, le psychologue du cabinet vous indiquera les principales étapes de la thérapie et vous conseillera sur sa mise en place.